Nature dans mon jardin

Juillet 2007

Fil des billets

dimanche, février 3 2008

Insectes et autres invertébrés observés en juillet : partie 2 : les autres groupes

Parmi les autres insectes présents en ce mois de juillet 2007, Psyllobora 22-punctata, la Coccinelle à 22 points. A priori, le jardin n'est pas son milieu de prédilection, puisqu'elle préfère les herbes basses des prairies ou les tiges creuses, dans le feuillage des ajoncs ou dans les feuilles marcescentes, particulièrement celles de chênes, de hêtres et de noisetiers.

Coccinelle à 22 points
Coccinelle à 22 points

Alors que la Coccinelle à 22 points est un Coléoptère, les deux insectes ci-après sont des Hétéroptères, appelés aussi "Punaises". Deux juvéniles de Palomena prasina, la Punaise verte seront observés jusqu'au mois d'août, perchées sur des tiges séchées ou les fleurs les plus hautes. C'est une espèce très commune.

Punaise verte juvénile
Punaise verte juvénile
Punaise verte juvénile
Punaise verte juvénile
Punaise verte juvénile

La punaise suivante est Dolycoris baccarum, la Punaise des baies. On la voit souvent sur les fraises sauvages et les myrtilles, qu'elle rend impropres à la consommation par l'homme en raison de l'odeur laissée sur les fruits. Espèce fréquente sur plusieurs plantes, elle mesure entre 10 et 14 mm.

Punaise des baies
Punaise des baies

Le Forficule, le célèbre "Perce-Oreille" est présent, mais très discret.

Forficule

La dernière bestiole n'est pas un insecte, mais un Arachnide. Il s'agit d'un Opillion. Il ne produit pas de soie.

Opillion

Insectes et autres invertébrés observés en juillet : partie 1 : les Hyménoptères

La "saison" des Osmies est terminée depuis plusieurs mois, et d'autres Hyménopères (les guêpes et les abeilles) sont visibles au jardin. L'abeille domestique (celle qui vit en colonnie dans des ruches et donne du miel) est bien sur présente, mais ce n'est pas la plus fréquente. Elle butine ici sur des fleurs de Sidalcea 'Elsie Heugh' , la Mauve de la prairie

Abeille domestique
Abeille domestique
Abeille domestique


De nombreuses abeilles existent à travers le monde. On compte plus de 300 espèces en Belgique,dont l'abeille domestique, un millier d'espèces différentes d'abeilles en France, et 20.000 dans le monde.

La première espèce décrite ci-après est Lasioglossum calceatum. C'est une petite abeille sociale. Les femelles fécondées en automne, creusent un nid souterrain au printemps, et donnent naissance à des ouvrières, qui prennent la relève de l'éducation des larves. Des individus sexués apparaissent au début de l'automne et le cycle recommence. L'entrée du nid est surveillée en permanence par une gardienne. Lasioglossum calceatum
Lasioglossum calceatum
Lasioglossum calceatum

La deuxième espèce est un bourdon, Bombus pascuorum, le Bourdon des champs. C'est une espèce commune dans toute l'Europe. Les ouvrières mesurent entre 9 et 15 mm, les mâles entre 12 et 14 mm. La reine atteint 18 mm de long.

Bourdon - Bombus pascuorum
Bourdon - Bombus pascuorum
Bourdon - Bombus pascuorum

La troisième espèce d'abeille est une Mégachile. C'est une abeille qui récolte le pollen grâce à une brosse ventrale de poils. Remarquez son ingéniosité pour accéder aux étamines de ce lupin, et récolter le pollen. Il exsite plusieurs espèces de Mégachile dont l'identification n'est pas aisée pour un amateur ...

Mégachile
Mégachile
Mégachile
Mégachile

Au sein de Hyménoptères, ces 4 espèces font partie du groupe des "Apidae". L'espèce suivante fait elle partie du groupe des "Vespidae", le groupe des guêpes. Il s'agit d'un Eumène, qui présente un abdomen long et mince, dont le premier segment est très fortement rétréci. Les eumènes construisent de très jolis nids de sable ou d'argile. Ils sont construits isolément ou en petits groupes sur des substrats plats ou isolés sur des tiges fines. La femelle ses oeufs dans ces petites amphores et y apporte ensuite des chenilles.

Eumenes
Eumenes
Eumenes