Principes fondamentaux

La mise en place d’un jardin Nature admise s’articule autour de quelques principes  :

  1. Préférer les espèces indigènes et miser sur la diversité;
  2. Renoncer aux produits chimiques ;
  3. Favoriser l’accueil de la petite faune ;
  4. Laisser plus de place à la spontanéité.

En plus des avantages environnementaux évidents apportés par ce type de jardin, le maintien et le développement d’un jardin urbain d’une superficie continue conséquente, offre aux insectes une surface habitable que l’urbanisation a réduite et morcelée.

Par rapport à une ville, même une cité très verte comme la Ville de Liège, la structure et la composition des espaces verts urbains (des parcs essentiellement) sont profondément différentes par rapport à un paysage plus rural, dont est plus proche un jardin de bonnes dimensions.

This page as PDF

Ce contenu a été publié dans Principes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *