Dernières observations entomologiques

Dans une jardinière vide, j’ai semé fin de l’été, des Capucines, espérant une dernière jolie floraison. Hélas, semis trop tardif, il n’y a à ce jour que quelques fleurs.

Par contre, des chenilles dévorant les feuilles des capucines (et peut être des boutons floraux ?), il y en a : deux petites dizaines, vertes, avec des points jaunes latéraux, c’est la Piéride de la Rave (Pieris rapae). Si parmi ses plantes hôtes, je connais différentes plantes de la famille des Brassicacées (les choux), je suis étonné de la trouver sur la Capucine (Tropaeolum majus).  Elle est pourtant présente dans la liste des plantes hôtes de plusieurs guides naturalistes (ainsi que le Réséda …).

En plus des chenilles, il y a une ponte, probablement d’une autre Piéride, la Piéride du Chou, qui partage avec sa cousine de la Rave, un goût prononcé pour les Brassicacées et la Capucine. Ponte tardive, mais pas exceptionnelle.

Pieris Brassicae Pieris Brassicae  Piéride de la Rave  Piéride de la Rave Piéride de la Rave Piéride de la Rave Piéride de la Rave Feuilles de Capucines
<
>
Chenille de la Piéride de la Rave, mimétique avec une nervure d'une feuille de capucines

This page as PDF

Ce contenu a été publié dans Insectes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Dernières observations entomologiques

  1. Grovo dit :

    La bonne saison est malheureusement finie (ou presque). J’ai vu aussi des chenilles de piérides dévorer mes capucines l’an passé. En quelques jours, elles n’ont laissé que les tiges. Elles ne sont donc pas très exigeantes sur leur plante hôte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *