Heterogaster urticae : la punaise de l’Ortie

Heterogaster urticae (Fabricius 1775) Hémiptère (Hétéroptère), Lygaeidae

La pullulation d’insectes a toujours à mes yeux, un caractère quelque peu mystérieux : comment expliquer l’apparition en un même lieu, souvent restreint (de l’ordre du m²), en une très courte période, de tant d’individus, qui cohabitent les uns sur les autres ?

La dernière pullulation, c’est sur l’Ortie que je l’ai observée, cette plante qui récompense bien souvent l’entomologiste tellement son cortège d’insectes (y compris parasites et prédateurs) est vaste.

Elle était le fait de la Punaise de l’Ortie … la bien nommée ! Des milliers d’individus, à tous les stades larvaires, ou adultes, agglutinés sur quelques pieds d’orties, en bord de chemin.

C’est une petite punaise brun-noir (7 – 8 mm), de forme ovale, au régime polyphage qui consomme à la fois des proies et la sève des orties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.