Le Syrphe ceinturé

Le Syrphe ceinturé (Episyrphus balteatus) n’est pas une abeille, même s’il en porte les couleurs. C’est un diptère, une mouche donc, mais de la famille des Syrphidés, qui regroupe des espèces floricoles (qui se nourrissent de pollen et de nectar), à vol bourdonnant, à coloration vive (souvent en jaune et noir) et qui imitent souvent les Hyménoptères (abeilles, guêpes, bourdons) par leur forme et leur couleur.

Il mesure entre 7 et 12 mm de long. La coloration des mâles est variable et peut contenir des bandes à reflet métallique.  Jusqu’au début de mai, on ne trouve que des femelles qui ont hiverné en Belgique, puis les nombres augmentent graduellement, pour avoir fin juillet début août, de véritables invasions. Carnivores, les larves se nourrissent uniquement de pucerons près desquels elles se tiennent sur les feuilles des arbres et des arbrisseaux. Elles s’attaquent à près de 40 espèces de pucerons.

Le Syrphe ceinturé est une espèce très répandue, commune sur les fleurs.

Voir ICI d’autres Syrphes.

 

Episyrphus balteatus_02 Episyrphus balteatus_03 Episyrphus balteatus_04 Episyrphus balteatus_05 Episyrphus balteatus_06 Episyrphus balteatus_07 Episyrphus balteatus_01
<
>

This page as PDF

Ce contenu a été publié dans Insectes, Diptères. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Le Syrphe ceinturé

  1. Losson Bertrand dit :

    Superbes photos Jean-Marc.
    Je lis toujours avec plaisir tes textes.
    Bien à toi,

    Bertrand Losson

  2. meunier dit :

    Bonjours?avez vous recu mes photos et trouvé une solution a mes problèmes de moucettes?de plus maintenant j’ai une invations de fourmis volantes qui arrive vers 18 h jusqu’a la tombée de la nuit ?J’ai essayé plusieurs produits mais rien ni fait?si vous avez une solution radicale!!!!!

  3. admin dit :

    –> Claire Meunier : je vous ai répondu il y a plusieurs jours, en vous disant que ce site est consacré à un jardin Nature admise, et que l’utilisation de produits chimiques contre des insectes ou des plantes était un sujet que je n’abordais pas (et que je ne connais de toute façon pas)

  4. Portoghese Georges dit :

    Comme toujours, vos photos et vos commentaires sont une source immense de plaisir et de connaissances.
    Merci mille fois pour votre approche de la nature que je me permets de copier, même si j’ai toujours été un fervent amoureux de la nature sauvage que je photographie comme vous sans jamais couper une feuille, épingler un insecte. Certes les prises de vues sont plus difficiles mais comme le plaisir est grand quand on les réussit, n’est ce pas ?
    Encore bravo.
    Avec respect

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *