L’Anthidie, l’abeille cotonnière

L’Anthidie, ou abeille cotonnière, est une abeille solitaire, dont la femelle racle avec ses mandibules les nombreux poils souples qui sous l’aspect d’un fin duvet couvre uniformément les feuilles et les tiges. Avec leur salive elles garnissent leurs cellules d’un fin et doux tapis sur lequel le pollen, nourriture des larves, sera déposé.

En juillet, 2007, j’avais observé un mâle de l’Anthidie à manchettes (Anthidium manicatum) prenant le soleil posé sur le gravier. Quelques années plus tard (2010), dans d’autres jardins, j’avais assisté à leur accouplement acrobatique et la récolte de poils souples, sur une plante très duveteuse, la Coquelourde des Jardins (Lychnis coronaria Desr.).

Depuis, cette plante a été introduite dans le jardin, dans l’espoir bien sur, d’y observer une abeille cotonnière récolter des fibres pour la construction de son nid. Et l’attente fut longue 😉 …

L’abeille (enfin) observée ce jour, a mis 70 secondes pour rouler la boule de poils emportée ensuite vers son nid

This page as PDF

Ce contenu a été publié dans Juillet, Abeilles solitaires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *